Quelles mesures la mère doit-elle prendre avant que son enfant ne soit placé en crèche en Tunisie surtout si c’est la première fois qu’il est séparé de sa mère?

1 / Se préparer à entrer dans la crèche et anticiper la séparation:

Entrer dans la crèche en Tunisie pour l’enfant, c’est passer la journée sans ses parents. C’est une étape difficile que les parents peuvent anticiper en le confiant à une grand-mère, une tante ou un ami qui s’intéresse à lui au cours de la période précédant son renvoi en pouponnière. Ainsi l’enfant s’habitue à la présence de personnes autres que les parents qui se soucient de lui, ce qui facilite les moments de séparation.

2 / Rassurer l’enfant:

Quelques jours avant son entrée à la crèche, la mère doit expliquer à son enfant qu’elle va travailler pendant la journée et que pendant ce temps il sera à la crèche, où il y a des gens qui se soucient de lui et où il rencontre ses pairs. Même s’il est encore trop jeune pour comprendre ce que veut dire sa mère, l’enfant est sensible au message qu’en lui a communiqué. Elle devrait donc lui parler d’un ton de voix qui le fasse se sentir en sécurité afin de comprendre que tout va bien pour lui et sa mère en même temps.

3 / Trouver du temps pour le dialogue:

Pour que l’enfant s’adapte à l’entrée dans un nouveau lieu  » la crèche  » et se familiarise avec de nouvelles personnes avec succès, la mère doit engager un dialogue constructif avec le gardien. Ce sera l’occasion pour elle de calmer son cœur si elle a des questions. Par exemple, que fait un enfant pendant la journée? Qui s’occupera de lui? Comment doit-elle se comporter lorsqu’un enfant pleure? … et lui dire ce que son enfant préfère et ses habitudes. Instaurer la confiance entre les parents et les responsables de la crèche en Tunisie est nécessaire. Pour qu’ils ne se sentent pas anxieux pendant la journée.

4 / Accompagner l’enfant pendant les premiers jours de son admission .

Dans certaines crèches, il est possible qu’un des parents soit autorisé à accompagner l’enfant pendant la journée . Et à participer à des moments spéciaux , comme jouer, déjeuner ou faire la sieste … Les heures de séjour avec l’enfant sont réduites de jour en jour . Jusqu’à ce qu’il s’habitue progressivement au nouvel environnement de la crèche en Tunisie

5 / Sans oublier son jeu préféré:

« Le Belush », comme un ours en peluche, est considéré comme une chose fondamentale pour un enfant . Et ce but en psychologie est appelé une chose transitoire. Le « Belush » a une valeur symbolique, qui est l’union avec la mère. Et la présence constante de « Belush » avec l’enfant en crèche l’aide à supporter sa distance. Cela lui rappelle également l’environnement familial et le met à l’aise lorsqu’il sort de son astronomie familiale .

6 / Sans compter le temps d’adieu dans la crèche en Tunisie :

La mère ne doit pas se dépêcher de dire adieu à son enfant pendant qu’il la quitte pour aller à la crèche . Mais elle doit tenir son sein et le dire à la réunion . Et préciser l’heure de son retour en garde pour le prendre. Même s’il ne comprend pas très bien ce que vous voulez dire . Il est très sensible à ce que vous ressentez. Par conséquent, la mère ou le père doit donner au moment d’adieu suffisamment de temps. Pour que l’enfant ne se sente pas pressé, mais plutôt pour le rassurer par le ton de sa voix. Mais en même temps, il ne doit pas exagérer ces moments d’adieu .

7 / Précision des rendez-vous:

Le père ou la mère doit retourner à la crèche en Tunisie à temps pour prendre l’enfant . Car c’est une question importante pour l’enfant. Ce qui renforce sa confiance en sa mère ou son père et facilite les moments d’au revoir.

8 / Préparation psychologique à l’environnement dans lequel l’enfant se développe:

Bien que la garde soit souvent une observation, l’enfant peut rencontrer de nombreuses difficultés dans la crèche . Par exemple, il peut se quereller avec l’une de ses cohortes lors d’un match. En revanche, la mère ne doit pas avoir peur de ce type de problème d’enfance . Et voir les choses de manière positive. Cette séparation est bénéfique pour l’enfant . Car il apprend à vivre en société et à nouer des amitiés en dehors du cadre familial.

9 / Temps que l’enfant passe à la crèche en Tunisie :

Si la mère est contrainte de travailler jusqu’à tard dans la journée . Et n’a pas de substitut à cette garde, elle doit choisir la garde à long terme qui lui convient. Mais il vaut mieux que l’enfant passe la moitié de la journée à la crèche, pas toute la journée.

Suivez nous sur https://www.facebook.com/chosaeducation/